La communication pour donner des cours particuliers



Cours
coursprofs Publié par Lionel

Alors pourquoi est-ce difficile pour certains et pas pour d’autres ? Qu’est-ce qui peut bloquer, malgré les avantages cités dans l'article précédent ?


1. La communication :



  • La popularité de l’instrument ?


Nous ne choisissons pas d’étudier un instrument sur le simple fait qu’il est pratique, accessible ou populaire, mais bien parce que sa sonorité nous plaît et que l’on prend plaisir à l’écouter ! L’étude d’un instrument demande tellement de travail infini que si cette dernière condition passe en deuxième priorité, il sera alors presque impossible de progresser.
Il est donc intéressant de constater que dans un premier temps, nous travaillons notre instrument pour nous et c’est que dans un deuxième temps que nous pouvons prétendre à donner des cours pour en faire notre métier.
La popularité d’un instrument aura probablement un impact sur la communication de celui-ci. Mais ce qui est très positif c’est de garder à l’esprit qu’un instrument rare présente moins de professeurs et donc vous aurez beaucoup plus de place ! Ne dit-on pas, ce qui est rare est précieux ou cher… ;)

Exemple :

Admettons en théorie qu’il y ait 10 professeurs de guitare et 2 professeurs de harpe et qu’il y ait 10 élèves cherchant des cours pour ces deux disciplines confondues :

- En théorie, cela ferait donc 1 élève pour chaque professeur de guitare et 5 élèves pour chaque professeur de harpe. Ce qui amène à dire que la popularité d’un instrument ne sera donc pas un problème, à part si votre instrument n’a que très peu de demandes ou n’est pas reconnu ! Pour ces derniers, il sera alors fortement nécessaire de présenter votre instrument sur ces plus beaux jours, afin de donner envie de l’étudier ! Il vous faudra donc répondre à cette question de façon prioritaire, afin d’adopter la meilleure stratégie !



  • Le prix des cours, inaccessible pour certaines personnes ?


Un article sera consacré à cette question…



  • La difficulté de se faire connaître, en tant que prof ? (Votre situation géographique ?)


Avant de se lancer, il sera donc fort nécessaire de faire une étude sur l’efficacité des différents moyens de communication, dans votre secteur géographique afin d’étudier la faisabilité de votre projet : si vous habitez par exemple une petite ville, internet ne suffira peut-être pas... En revanche, le bouche-à-oreille sera peut-être plus efficace... Vous serez peut-être obligé de rejoindre une structure pour compléter vos revenus et dans le même temps booster votre communication ! Plein de questions qui ne demandent que des réponses : PROSPECTION COURS.



  • Le statut professionnel ?


Depuis 2009, le statut d’autoentrepreneur a permis à bon nombre de professeurs de musique de se mettre à leur compte. Nous pouvons donc dire qu’il est bien adapté pour un prof de musique. Si c’était un problème administratif avant 2009, cela n’en est plus un aujourd’hui. Par ailleurs, vous trouverez des articles à ce sujet, car plusieurs possibilités s’offrent à vous : DÉCLARER SES COURS.


2. Les idées reçues ? Les idées toutes faites ?



  • Peut-être que vos idées reçues (cliché…) ne vous encouragent pas à faire votre premier pas dans ce que pourtant vous maîtrisez le mieux ?






Si cet article vous inspire et que vous souhaitez poser des questions ou apporter votre contribution, alors n'hesitez pas à laisser un commentaire :)